Besoin d'aide?

En tout temps, vous pouvez communiquer avec:

Les services policiers

Une ligne téléphonique d’écoute, d’information et de référence

vers l’ensemble des ressources d’aide et de protection en matière de violence conjugale

Une ligne téléphonique d’écoute, d’information et de référence

vers l’ensemble des ressources d’aide et de protection pour les victimes d'agression sexuelle

Vous pouvez aussi communiquer en tout temps avec une intervenante de l'une des maisons d’hébergement. 

Et si c'était de la violence conjugale?

 
  • Est-ce qu'il arrive que votre conjoint vous bouscule, vous donne des coups ou des gifles?

  • Ou encore qu'il vous insulte ou qu'il vous fasse des reproches?

  • Ou bien qu'il déclenche une dispute pour tout ou rien?

  • Qu'il menace de vous frapper, de vous enlever la garde de vos enfants?

  • Qu'il contrôle vos allées et venues et même les personnes à qui vous parlez?

  • Qu'il fasse porter sur vous sa mauvaise humeur, sa colère?

  • Qu'il veuille contrôler vos dépenses?

  • Qu'il menace de mettre sur Internet des photos de vous prises en toute intimité?

  • Qu'il vous rende responsable de ses sautes d'humeur?

  • Que vous ayez peur de lui parfois ? Souvent?

  • Que vous vous sentiez responsable de tout y compris des gestes et des attitudes désagréables de votre conjoint?

  • Qu'il vous force à avoir des rapports sexuels alors que vous n’en n’avez pas le goût?

  • Qu'il s'excuse de ses mauvais agissements et qu'il recommence peu de temps après?

Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs de ces questions, vous devez envisager que vous vivez dans un contexte de violence conjugale.

Comment savoir si je subis de la violence? 

Si vous vous posez la question, il y a de fortes chances que vous soyez dans une relation de violence.  Pourquoi ne pas appeler une intervenante de l'une des maisons d’hébergement ou de SOS Violence conjugale?

Porter plainte?

Est-ce que je dois porter plainte? S’il y a un danger, il faut immédiatement appeler le 911. Les policiers sont là pour vous aider. Il n’y a pas d’obligation à porter plainte, mais il est important d’assurer votre sécurité et celle de vos enfants. 

Et après?

Les CAVAC offrent des services de première ligne, gratuits et confidentiels. L'action des CAVAC vise à doter les victimes d'actes criminels d'outils qui leur permettront de retrouver leur équilibre le plus rapidement possible.

Pour avoir accès aux services d'un CAVAC , il suffit de contacter celui qui est le plus près de chez vous.

Vous pouvez également téléphoner au 1 866 LE CAVAC (1 866 532 2822) pour connaître le CAVAC le plus près de votre domicile.

Les formes d'aide disponibles dans les CAVAC sont :

J'ai des comportements violents

 

Voici une ressource pour vous venir en aide :

Entraide pour Hommes 

© 2019 - Table de concertation en matière de violence conjugale et d'agression sexuelle de l'agglomération de Longueuil et de la MRC Marguerite-D’Youville